Le lait d’ânesse et autres produits de beauté bio

Bonjour et bienvenue sur notre site consacré à la beauté au naturel!

Vous y trouverez de nombreux articles consacrés aux produits de beauté bio et écologiques, parce que la beauté au féminin peut aussi prendre soin de la planète.

Savon au lait d'ânesse

Du savon au lait d’ânesse

On parle aussi beaucoup du lait d’ânesse: le produit rare et si précieux qui a tous les usages. En alimentation, en santé et aussi en beauté, le lait d’ânesse est un trésor méconnu de tous, nous vous en parlerons aussi à travers quelques pages de ce site.

Pour finir, nous traitons aussi les dernières tendances écologiques dans le monde de la beauté et des produits esthétiques en général. De l’emballage bio aux nouvelles pratiques écolo, on fera un tour du monde de la beauté éthique 🙂

Le lait d’ânesse, un produit de luxe ?

Les ânes sont les animaux les plus incompris, mais aussi les plus patients et les plus humbles au monde. Leur lait coûte plus cher que le champagne, il est aussi bénéfique que le lait maternel et on s’attend à ce qu’il apporte de grands profits à quiconque investit dans le lait maternel.

Personne ne croirait que cet animal négligé qui est apparu pour la première fois vers 3000 avant J.-C. en Afrique, serait une grande source de profit pour les personnes qui les élèvent.

Une asinerie située près de la ville de Nigrita en Grèce et appartenant à Diogenis Papliakas, élève environ 300 ânes, dont 200 femelles. « Notre ferme est peut-être l’une des plus grandes fermes d’ânes de Grèce « , a-t-il déclaré avec fierté lors d’une interview, se souvenant de son enfance quand, à l’âge de 10 ans, il a acquis ses deux premiers ânes.

« J’aimais les ânes depuis mon enfance. Ils m’ont tenu compagnie quand je travaillais dans les champs avec mon père « , dit-il. Après quelques années, il avait plus de 10 ânes et sa ferme a commencé à grandir, mais sans aucun profit au début.

Il y a près de 15 ans, une enquête menée par le laboratoire d’élevage de l’école vétérinaire de Thessalonique a conduit le professeur Giorgos Arsenios à la ferme de Papliakas.

« L’information et les encouragements de M. Arsenios m’ont conduit à envisager sérieusement d’élever les ânes et de créer une ferme aux normes européennes.

Le lait d’ânesse est actuellement disponible sur le marché de détail mais n’est pas encore disponible dans les supermarchés. Il est vendu 50 euros le litre, tandis que sa transformation se traduit par divers autres produits tels que le fromage, les compléments alimentaires, les nettoyants, les hydratants, les savons anti-âge, les sucreries et les liqueurs.